Agents des ateliers de la DPA : Mouvement d'arrêt de conduite

Image
Mouvement d’arrêt de conduite : 13 semaines de mobilisation,
6 assemblées générales,
3 journées de grèves
1 CHSCT boycotté… Les revendications :
  • 250 € de prime mensuelle pour conduite
  • refus de l’utilisation des Smartphones
  • retrait du PPCR
  • non-application du RIFSEEP
  • ratio promus / promouvables à 100%.

Réponse de l’administration : 17,50€ de prime mensuelle par extension de l’IFI.

Le « protocole relatif à l’itinérance technique à la DPA », document proposé à la signature pour accord aux organisations syndicales, circule actuellement et les agents en discutent dans tous les ateliers.

Un vote des agents en assemblée générale le 23 mars décidera de la signature de la CGT et des suites du mouvement.

La Signature de ce protocole est organisée par l’administration le 31 mars lors du CHSCT de la DPA.

Une pétition rappelant les revendications est lancée, elle est jointe à ce mail.

La CGT invite les organisations syndicales de la DPA, appelées par l’administration à signer ce protocole, à rencontrer une délégation d’agents dans le mouvement d’arrêt de conduite, afin d’échanger sur leurs métiers, les difficultés de la conduite, et la légitimité de leurs revendications.                                                                                                                                     

La CFDT, la CFTC, l’UCP et l’UNSA sont invités à prendre connaissance des revendications des agents, à porter ces revendications auprès de l’administration.

La CGT est à disposition pour organiser cette rencontre.

L’administration doit répondre positivement aux revendications légitimes des agents.

 

 

Mis en ligne le 21 mars 2017  |  Dernière mise a jour 21 mars 2017